Article

pathologies sport

La maladie de Sever et l’ostéopathie

La maladie de Sever et l’ostéopathie

Le corps humain, lors de sa période de croissance doit faire face à de nombreux changements et parfois ces derniers sont accompagnés de douleurs. Les maladies de croissance, sont de plus en plus présentes. Notamment chez les jeunes sportifs.

Qu’est ce que la maladie de Sever?

Les cartilages de croissances sont les zones souples qui permettent aux enfants de bien grandir. Dans cette pathologie, ce sont ces derniers qui sont en cause. En effet, les cartilages de croissance doivent faire face à une inflammation causant des douleurs au niveau du talon.

Les symptômes de la maladie de Sever

Comme expliqué plus haut, cette pathologie engendre des douleurs au niveau des talons, plus encore sur les côtés de ce dernier. Elle est le plus souvent bilatérale. Elle a tendance à augmenter lorsque le patient se positionne sur la pointe des pieds ou lors de la course.

Lorsque le patient est en crise, l’inflammation peut être associée à un oedème.

Qui sont les patients touchés par la maladie de Sever ?

Etant une maladie qui touche les cartilages de croissance, elle touche donc les enfants âgés de 5 à 15 ans. Cependant, il s’agit des enfants pratiquant une activité physique régulière. En effet, c’est la présence d’un étirement trop intensif du mollet et du tendon d’Achille qui va alors entraîner le développement de la maladie de Sever.

On la retrouve très régulièrement dans le milieu du foot et de la course, mais également dans les sports de pivots tels que le tennis, la danse, la gymnastique et le basketball.

Que faire face à la maladie de Sever?

Cette maladie tend à disparaître au fur et à mesure de la croissance. Mais alors que faire pour soulager la douleur et permettre au patient de continuer à pratiquer une activité physique?

Lorsqu’un diagnostic clair a été posé, il est important de faire un suivi régulier. Une talonnette pourra être efficace pour réduire la tension au niveau du tendon d’Achille, pour cela il sera nécessaire de se tourner vers un podologue.

La diminution de l’activité sportive sera également une nécessité afin de dissiper l’inflammation et la sur-sollicitation de tendon d’Achille et du mollet. L’arrêt total n’est pas une obligation. Il faudra alors que le patient sache entendre et interpréter sa douleur afin de doser sa pratique en fonction de cette dernière .

Les autres causes de la maladie de Sever

Il est vrai que la pratique sportive intensive lors de la croissance soit la cause majeure du développement de cette pathologie, il existe d’autres facteurs déclenchants:

  • L’augmentation de la masse corporelle
  • Une forte poussée de croissance, une grande taille
  • Des troubles de la statique du pied

Les impacts sur le long terme de la maladie de Sever

Bien que cette pathologie se développe pendant la croissance, une mauvaise prise en charge pourra faire perdurer les douleurs au déjà de cette période. Les douleurs sont connues pour créer des adaptations et donc de mauvaises postures. Les postures antalgiques sont souvent de courtes durées. En effet, sur le long terme, elles engendrent de nouvelles douleurs. C’est alors que votre ostéopathe intervient.

La place de l’ostéopathie dans le suivi de la maladie de Sever

Il est régulier qu’un ostéopathe puisse mettre en avant la présence de la maladie de Sever, au-delà de réorienter le patient vers les professionnels nécessaires à un bon suivi, il prendre en charge les douleurs présentes au niveau des membres inférieurs mais également de toutes les compensions créer par le patient pour se mouvoir sans douleurs. Il est primordial qu’un enfant en pleine croissance puisse se développer sans encombre.

Les suivis inter-pluridisciplinaires permettent d’apporter un suivi complet et efficace, permettant une continuité dans l’activité sportive ainsi qu’un bon rétablissement.

Write a Comment

Articles récents

Me contacter

Me contacter