Article

Crâne sphère ORL

L’ostéopathie et les vertiges

L’ostéopathie et les vertiges

Le vertige est un phénomène fréquent qui touche environ 1 personne sur 7, les patients décrivent une sensation de déséquilibre, ils ont l’illusion que l’environnement tourne autour de soi. Le vertige peut également être ressenti comme une sensation de chute.

Les vertiges donnent naissance à de nombreux symptômes tels que des nausées, des vomissements et des acouphènes (sensation auditive anormales non provoquée par un bruit extérieur telles que des bourdonnements/tintements) ainsi qu’une sudation importante. Parfois même, ils sont accompagnés de migraines et de perte d’audition.

Il existe plusieurs types de vertiges qui sont provoqués par des différentes causes. Il est alors primordial de diagnostiquer de quel type de vertige le patient souffre.

Les différents types de vertiges
  • Les vertiges paroxystiques bénins est le plus fréquent de tous les vertiges, il dur en général moins d’une minute et se situ toujours du même côté. Un un vertige rotatoire vrai. Il est déclenché par un changements de positions de la tête. Il s’agit de la présence de petits cristaux nommés otolithes dans l’un des canaux présents dans l’oreille interne. Ceci impact donc la perception de mouvement du patient. Ils peuvent être violents, mais brefs.
  • Vertige de Ménière se caractérise surtout par des crises fréquentes de vertiges qui s’accompagnent généralement de sifflements, d’acouphènes voir une baisse de l’audition. Il s’agit de crises rotatoires importantes, avec une durée de 2 à 3h. Elles s’accompagnent de nausées, vomissements, sueurs et de diarrhée. Elle s’exprime surtout chez les patients ayant un contexte psychologique particuliers (stress, choc affectif, troubles obsessionnels
  • La névrite vestibulaire est définit par une inflammation du nerf vestibulaire, le plus souvent d’origine virale. Le vertige durera alors plusieurs jours, ce qui peut contraindre le patient à rester alité. Ce type de vertiges est souvent accompagné de nausées et de vomissements.
  • Vertiges centraux est un déséquilibre aigue durant plus de 24 heures. Aujourd’hui, ils touchent environ 1 patient sur 4. Ce trouble de l’équilibre présente une instabilité associée à des déficit sensitivo-moteurs: signes neurologiques aux membres inférieurs ainsi que des céphalées orientant rapidement vers une origine centrale, un nystagmus vertical spontané de haut en bas, un œil plus bas que l’autre, une surdité unilatérale. Les cause sont vasculaires le plus souvent (infarctus ou hémorragie touchant le cervelet ou tronc cérébral). Quand la tumeur c’est développé et touche les zones neurologiques (syndrome vestibulaire, paralysie faciale périphérique, atteinte du nerf V et du nerf VI)
Les vertiges peuvent être déclencher par d’autres causes:
  • Le mal de transport peut donner des vertiges, il s’agit d’une discordance entre l’équilibre et les informations perçues par le cerveau.
  • Migraines, otites
  • Médicaments: il s’agit de vertiges spontanés, notamment du aux tranquillisants et au sédatifs
  • Intoxication (café, l’alcool, drogue)
  • Les traumatismes crâniens, AVC, hypertension intracrânienne
  • Infections ORL, prises de médicaments ototoxiques
  • Maladie neurologiques telles que la sclérose en plaque
  • Tumeur du nerf acoustique

Le vertige peut être bénin, mais peut aussi être la manifestation d’une pathologie sous-jacente plus importante. Il est important d’aller consulter un spécialiste ci celui ci s’accompagne d’une perte de vision partielle (double, floue) ou totale, des difficultés à communiquer et/ou à rester debout. Ainsi que d’un comportement étrange et une exécution de mouvements anormaux.

Diagnostic différentiel

Le vertige est a différencier du malaise. Un vertige n’entraine pas un malaise. De même, la sensation de tête qui tourne lorsqu’on se relève après une position accroupi prolongé ne correspond pas à un vertige mais à une hypotension orthostatique (chute de la pression artérielle).

Traitements du vertiges
  • Le vertige positionnel paroxystique bénin est traité par un ORL ou kinésithérapeute qui réalisent une manœuvre de bascule visant à mobilier et à disperser les cristaux à l’origine de ces vertiges
  • La névrite vestibulaire sera prise en charge par un spécialiste qui prescrira le traitement adéquate pour cette atteinte. Il pourra également être nécessaire de consulter un kinésithérapeute lorsque cette dernière aura évoluer positivement. Dans certains cas, la chirurgie peut être nécessaire
  • Les cas plus graves, sont pris en charge par les services d’urgence et spécialisés. Ainsi que des examens complémentaires afin de déterminer la cause principale.
Les autres alternatives
  • L’homéopathie
  • L’ostéopathie : lorsque les vertiges sont liés à une dysfonctions cervicales où au niveau du crâne, l’ostéopathe pourra intervenir et soulager rapidement le patient de ses vertiges. Il sera également important, comme dans toutes séance d’ostéopathie de procéder à un bilan général du corps pour prendre en compte toutes les causes possible de ces symptômes.

Ecrit par Coralie Litzler, Ostéopathe D.O

Articles récents

Me contacter

Me contacter